Nous achetons du matériel informatique d'occasion !

TPU vs GPU : Démêler la lutte pour la puissance

Temps de lecture : 6 minutes

Comprendre les différences fondamentales entre les TPU (Tensor Processing Units) et les GPU (Graphics Processing Units) est crucial pour le calcul à haute performance. Les TPU et les GPU sont des accélérateurs matériels spécialisés conçus pour traiter efficacement des tâches de calcul spécifiques. Les TPU, ou Tensor Processing Units, sont fabriquées sur mesure par Google pour accélérer les charges de travail d'apprentissage automatique, tandis que les GPU, ou Graphics Processing Units, initialement développées pour le rendu des graphiques, ont évolué pour devenir des accélérateurs polyvalents pour un large éventail d'applications.

L'importance de l'accélération matérielle dans l'informatique moderne ne peut être surestimée. Alors que la demande de puissance de traitement ne cesse de croître, les TPU et les GPU jouent tous deux un rôle central pour répondre à ces demandes. Qu'il s'agisse d'entraîner des modèles complexes d'apprentissage profond ou d'exécuter des simulations pour la recherche scientifique, le fait de disposer du bon accélérateur matériel peut avoir un impact significatif sur les performances et l'efficacité. 

Dans ce blog, nous nous pencherons sur l'évolution de la technologie GPU et l'essor des TPU, en découvrant leurs forces et leurs faiblesses, ainsi que la lutte de pouvoir en cours dans le domaine du calcul de haute performance.

Évolution de la technologie des GPU

L'histoire des GPU est un voyage fascinant marqué par la transformation d'un matériel centré sur le graphisme en une puissance de calcul polyvalente. Initialement développés pour le rendu de graphiques 2D et 3D, les GPU se sont imposés dans l'industrie du jeu. Ils ont rapidement évolué, passant de simples dispositifs de rendu graphique à des processeurs hautement parallèles capables de gérer diverses tâches de calcul. Cette transformation a conduit à l'émergence des GPU à usage général (GPGPU), qui ont libéré le potentiel d'utilisation des GPU dans les simulations scientifiques, l'apprentissage automatique, etc.

Au fil des ans, la technologie GPU a connu de nombreuses percées et innovations. Parmi les étapes clés, citons l'introduction des shaders programmables, le développement de CUDA (Compute Unified Device Architecture) par NVIDIA et les services émergents de cloud computing GPU. Ces avancées ont rendu les GPU indispensables à l'intelligence artificielle, à l'analyse des données et au calcul scientifique. Au fur et à mesure de leur évolution, les GPU restent essentiels dans les écosystèmes informatiques modernes, alimentant aussi bien les consoles de jeu que les superordinateurs.

L'essor des TPU

Les unités de traitement tensoriel (TPU) sont relativement récentes dans l'arène de l'accélération matérielle. Développées par Google, les TPU ont été conçues spécifiquement pour les charges de travail d'apprentissage automatique, en particulier celles alimentées par TensorFlow. Google a reconnu la nécessité d'un matériel spécialisé pour accélérer les demandes croissantes de tâches d'apprentissage profond, et les TPU sont nées. Leur objectif principal est d'accélérer les processus de formation et d'inférence des réseaux neuronaux, en réduisant de manière significative le temps et l'énergie nécessaires à ces tâches.

Si les GPU ont fait leurs preuves en tant qu'accélérateurs polyvalents, les TPU offrent des avantages uniques pour les charges de travail liées à l'apprentissage automatique. Les TPU sont optimisées pour les opérations matricielles, qui sont fondamentales pour les calculs des réseaux neuronaux. Elles présentent un degré de parallélisme plus élevé et offrent des performances plus rapides que les GPU pour des tâches d'intelligence artificielle spécifiques. Les TPU sont également disponibles sur Google Cloud, ce qui les rend accessibles à de nombreux développeurs et chercheurs.

Le face-à-face de l'architecture

Dans la lutte pour le pouvoir que se livrent actuellement les TPU et les GPU, il est essentiel de comprendre les différences architecturales pour saisir leurs forces et leurs limites. 

L'architecture des GPU en profondeur

  1. Cœurs CUDA

Architecture GPU se concentre sur les cœurs CUDA (Compute Unified Device Architecture), des unités de traitement individuelles chargées d'exécuter des tâches parallèles. Les GPU modernes contiennent des milliers de ces cœurs, ce qui leur permet de traiter simultanément des données massives et des calculs complexes. La clé des performances des GPU réside dans le haut degré de parallélisme atteint par ces cœurs CUDA. En outre, les GPU utilisent une architecture SIMD (Single Instruction, Multiple Data), ce qui leur permet d'exécuter la même instruction sur plusieurs points de données en parallèle.

  1. Hiérarchie de la mémoire

La hiérarchie de la mémoire du GPU est un autre aspect critique de son architecture. Les GPU disposent de plusieurs types de mémoire, dont la mémoire globale, la mémoire partagée et les registres. Une gestion efficace de la mémoire est essentielle pour exploiter tout le potentiel d'un GPU. La mémoire globale, bien que volumineuse, présente une latence relativement élevée, tandis que la mémoire partagée est rapide mais limitée en taille. L'optimisation des schémas d'accès aux données et l'utilisation de la hiérarchie de la mémoire sont essentielles pour obtenir des performances optimales du GPU.

L'architecture TPU dévoilée

  1. Cœurs de tenseur

L'architecture de la TPU est conçue autour du concept de traitement tensoriel. Les Tensor Cores sont le cœur des TPU, spécialement conçus pour traiter les opérations tensorielles couramment utilisées dans les tâches d'apprentissage profond. Ces cœurs excellent dans les multiplications de matrices et peuvent fournir un débit de calcul exceptionnellement élevé pour les charges de travail d'IA. Les Tensor Cores sont optimisés pour les calculs en précision mixte, ce qui permet d'équilibrer la vitesse et la précision numérique.

  1. Interconnectivité

Une autre caractéristique notable de l'architecture TPU est son interconnectivité. Les TPU sont souvent interconnectées en grappes, formant des TPU pods qui peuvent fournir une puissance de calcul substantielle. Les TPU pods de Google, par exemple, peuvent s'attaquer facilement à des charges de travail d'IA massives grâce à leurs interconnexions à grande vitesse. Cette interconnectivité est essentielle pour augmenter les tâches d'apprentissage en profondeur et répondre aux demandes de calcul croissantes de la recherche et des applications modernes en matière d'intelligence artificielle.

Mesures de performance

Lorsque l'on compare les TPU et les GPU, l'évaluation de leurs performances à l'aide de différentes mesures permet d'obtenir des informations précieuses sur leurs capacités réelles.

Vitesse et débit

La vitesse et le débit sont des paramètres de performance essentiels. Les GPU, avec leur parallélisme massif et leur grand nombre de cœurs CUDA, excellent dans les tâches qui peuvent être parallélisées. Ils offrent des vitesses impressionnantes pour diverses applications, du rendu graphique aux simulations scientifiques. Les TPU, quant à elles, sont optimisées pour des tâches d'IA spécifiques, telles que l'apprentissage en profondeur. Elles peuvent atteindre des vitesses remarquables pour ces tâches, principalement lorsqu'elles traitent de grands ensembles de données et des réseaux neuronaux complexes.

Efficacité énergétique

L'efficacité énergétique est cruciale, en particulier dans les centres de données et les appareils mobiles. Les TPU sont connues pour leur excellente efficacité énergétique, ce qui en fait un choix privilégié pour les charges de travail d'apprentissage automatique à grande échelle dans les environnements en nuage. Leur spécialisation dans les tâches d'intelligence artificielle leur permet d'offrir des performances élevées tout en consommant moins d'énergie que les GPU.

Précision et exactitude

La précision et l'exactitude sont essentielles, en particulier dans les applications scientifiques et d'intelligence artificielle. Les GPU offrent un large éventail d'options de précision, permettant aux utilisateurs de choisir entre des calculs en simple précision (32 bits), en double précision (64 bits) et en précision mixte. Les TPU, bien qu'optimisées pour la précision mixte, peuvent ne pas convenir aux applications nécessitant une grande précision en double précision. Le choix entre les TPU et les GPU doit tenir compte des exigences de précision de la tâche spécifique à accomplir.

Cas d'utilisation

Il est essentiel de comprendre les applications pratiques des TPU et des GPU pour apprécier leur impact dans divers secteurs et domaines.

Applications de l'apprentissage automatique

L'apprentissage automatique s'appuie fortement sur l'accélération matérielle, et les TPU et les GPU jouent tous deux un rôle essentiel dans ce domaine. Les TPU excellent dans la formation et l'inférence des réseaux neuronaux. Elles ont joué un rôle déterminant dans les percées réalisées en matière de traitement du langage naturel, de vision par ordinateur et d'apprentissage par renforcement. Les chercheurs et les organisations utilisent les TPU pour traiter rapidement de grandes quantités de données, ce qui permet de développer des modèles d'IA avancés.

Les GPU, quant à eux, sont largement utilisés dans l'apprentissage automatique pour des tâches allant au-delà de l'apprentissage profond. Ils sont utilisés dans les simulations scientifiques, les systèmes de recommandation et le traitement d'images. Les GPU sont polyvalents, ce qui les rend populaires auprès des chercheurs et des scientifiques des données qui s'attaquent à un large éventail de défis en matière d'apprentissage automatique.

Jeux et rendu graphique

Les GPU sont le moteur de l'industrie du jeu depuis des décennies. Leurs capacités de traitement parallèle sont bien adaptées au rendu de graphiques réalistes, permettant aux joueurs de vivre des expériences immersives. Des jeux haute définition à la réalité virtuelle, les GPU ont établi la norme en matière de rendu graphique. Les joueurs et les développeurs s'appuient sur des GPU puissants pour obtenir des images époustouflantes et des jeux fluides.

Si les TPU ne sont généralement pas utilisées pour les jeux, leur rôle dans les graphismes améliorés par l'IA et le ray tracing en temps réel pourrait avoir un impact sur l'industrie des jeux. Toutefois, à l'heure actuelle, les GPU restent le choix privilégié des amateurs de jeux et des développeurs de jeux.

Charges de travail du centre de données

Les centres de données constituent l'épine dorsale de l'informatique moderne, et les TPU comme les GPU trouvent leur place dans ces installations informatiques massives. Les TPU sont particulièrement utiles dans les centres de données pour les charges de travail liées à l'IA. Elles offrent une efficacité énergétique et une vitesse exceptionnelles, ce qui les rend idéales pour la formation et le déploiement de modèles d'apprentissage automatique à grande échelle. Les offres TPU de Google Cloud ont permis aux entreprises d'exploiter plus facilement les TPU pour diverses tâches dans les centres de données.

Inversement, les GPU sont utilisés dans les centres de données pour un large éventail d'applications, notamment les simulations scientifiques, le transcodage vidéo et la virtualisation. Leur polyvalence et leur large base d'utilisateurs font des GPU un élément essentiel des centres de données du monde entier. Ils sont souvent utilisés pour accélérer diverses charges de travail, ce qui en fait une partie intégrante de l'infrastructure informatique en nuage.

Adoption par l'industrie

Les TPU ont gagné en importance dans l'industrie technologique, en particulier dans les organisations qui se concentrent fortement sur l'IA et l'apprentissage automatique. Des entreprises comme Google ont obtenu des résultats remarquables en utilisant les TPU pour la traduction de langues, la reconnaissance d'images et les tâches de compréhension du langage naturel. Les chercheurs et les startups des secteurs de la santé, de la finance et des véhicules autonomes ont également adopté les TPU pour accélérer leurs innovations basées sur l'IA.

Les GPU dominent différents secteurs, notamment les jeux, la recherche scientifique et les industries créatives. Les sociétés de jeux vidéo continuent de repousser les limites du réalisme graphique, grâce aux puissants GPU qui alimentent leurs consoles et leurs PC. Dans le domaine de la recherche scientifique, les GPU sont indispensables pour les simulations de physique, de chimie et de modélisation climatique. Les professionnels de la création s'appuient sur les GPU pour le rendu des animations 3D, le montage vidéo et la création de contenu numérique.

Résumé

Grâce à leur précision, leur vitesse et leur efficacité énergétique, les TPU, conçues pour l'IA et l'apprentissage automatique, ont fait des progrès considérables dans ces domaines. En revanche, les GPU, connus pour leur polyvalence, continuent de dominer divers secteurs, notamment les jeux, la recherche scientifique et les applications créatives.

Le choix entre les TPU et les GPU dépend des exigences spécifiques du projet. Leurs différences architecturales et leurs performances sont cruciales pour déterminer la solution la mieux adaptée à la tâche.

Le coexistence des TPU et des GPU reflète l'évolution du paysage de l'accélération matérielle dans notre monde axé sur les données. Ces deux technologies ont des atouts uniques et leur concurrence stimule l'innovation dans divers domaines. Au fur et à mesure que la technologie progresse, nous pouvons nous attendre à des développements encore plus passionnants dans le domaine de l'accélération matérielle.

En rapport Blog

juillet 10, 2024
fr_FRFrench